Injection de l’implant souple dans le sac et contrôle de son déploiement. L’arrivée des implants souples a permis de ne plus agrandir l’incision et de conserver ainsi le bénéfice des petites incisions. Ci dessous on assiste à l’injection à travers une cartouche permettant de le plier d’un implant en acrylique hydrophobe pour l’optique et comportant des anses en PMMA bleu (on parle d’implant 3 pièces). Il est possible également d’utiliser des implants monoblocs à travers des incisions légèrement inférieures.

Injection de l’implant souple dans le sac

Injection de l’implant souple dans le sac

Injection de l’implant souple dans le sac

Antibioprophylaxie par injection d’antibiotique (céfuroxime). Des études bien documentées ont montré l’intérêt d’injecter en fin d’intervention un antibiotique dans la chambre antérieure de l’œil afin de réduire considérablement la risque d’infection post opératoire. Il s’agit depuis quelques années d’une recommandation de la Haute Autorité de Santé.

  Publié le Jeudi 17 Septembre 2015