L’œil myope, sans lunettes, voit bien de près et mal de loin. La myopie a souvent débuté dans l’enfance ou l’adolescence puis a augmenté progressivement d‘année en année et rapidement l’acuité visuelle de loin est devenue inférieure à 1 dixième sans lunettes alors que de près tout va bien.

Avec le temps, cette myopie, corrigée par lunettes ou lentilles de contact, se stabilise. Cette stabilisation n’est pas constante et certains voient leurs myopies augmentées presque toutes leurs vies, heureusement cette évolution est rare. Retenons cependant que plus la myopie commence tôt dans l’existence, plus elle évolue longtemps et se stabilise tard.

Classiquement sur un plan anatomique l’œil myope est trop long et l’image se forme en avant de la rétine. On parle alors de myopie axile. La correction à pour principe de repousser l’image sur la rétine grâce à un verre divergent.

Parfois la myopie apparaît beaucoup plus tard dans la vie et elle est alors souvent en rapport avec une cataracte nucléaire débutante. On parle dans ce cas de myopie d’indice. Beaucoup plus rarement une myopie forte peu révéler une anomalie de forme du cristallin telle une micro sphérophakie. Cette anomalie se rencontre dans certains syndromes malformatifs comme le syndrome de Marfan par exemple.

  Publié le Mardi 18 Août 2015