Toutes les tissus composant l’appareil visuel peuvent être le siège de maladies qui semblent leurs être spécifiques. Mais à l’égal des différents éléments du corps humain, ces tissus, de façon isolée ou associée, peuvent aussi être des cibles pour des maladies plus générales.

Ces maladies peuvent être : malformatives (héréditaires ou non); infectieuses, (virales, bactériennes, mycotiques, parasitaires); toxiques (médicamenteuses ou non); dégénératives; vasculaires; tumorales (primitives ou de localisations secondaires); traumatiques (contusions, plaies)…

Si les progrès de la génétique permettent de mieux classer certaines de ces maladies ou une susceptibilité (probabilité) à les développer, les facteurs d’environnement jouent un rôle considérable dans leur déclanchement et leur expression clinique. Ceci est particulièrement vrai pour la myopie.

Ainsi compte t-on par centaines les maladies qui peuvent toucher la vision. L’objet de ce site n’étant pas de constituer une encyclopédie nous nous limiterons à quelques pathologies fréquentes à titre d’illustrations informatives et renvoyons le lecteur vers des sources plus documentées et plus exhaustives.

  Publié le Lundi 7 Septembre 2015